• Baccano

     

    Baccano

    Dans le passé, sur un bâteau, une ordre de personne eurent malheureusement accès à la vie éternelle, dans des conditions pas toujours évidentes. Ce n'est que plusieurs centenaires plus tard que se retrouvent mêlés de nombreux personnages à des conflits avec la mafia, pour des raisons bien ciblées. Nous verrons les petites péripéties d'un détective, de deux voleurs gringalets (et étrangement vivifiants) et toutes sortes d'autres acteurs loufoques.

    Baccano

    De l'originalité à son état le plus pur et histoire jamais vue dans le monde de l'animation japonaise ! Baccano est si particulier qu'il pourrait devenir de lui-même un tout nouveau genre de manga. Il ne suffit que d'entendre le générique pour ressentir une petite flamme s'allumer en nous. Il est si unique et sait se démarquer par sa musique entraînante. L'époque à laquelle se déroule les flots de péripéties date du train à vapeur et des chapeaux melon. On entre donc dans une perspective historique différente, mélangée avec des éléments surnaturels comme l'immortalité. Cette opposition entre réalisme et surréalisme ne créé pas de désintérêt puisqu'elle est relativement bien exploitée.

    La horde de personnages ajoute une vitalité à l'anime que l'on ne retrouve que très rarement dans d'autre séries. C'est génial, car il n'y a pas un personnage plus important qu'un autre. Ils sont tous sur le même pied d'égalité, ce qui laisse l'opportunité de découvrir en profondeur le passé et la personnalité de ces derniers. Les vêtements de l'époque rendent très bien sur ceux-ci, ils confèrent au acteurs un charme aux nuances de sépia. Que ce soit le détective, le jeune homme du train, la demoiselle financièrement aisée, les voleurs loufoques ou même les membres de la mafia, on apprécie l'ensemble des personnages pour leurs divergences innovantes.

    Le point faible de l'oeuvre se caractérise par une surcharge d'éléments. Certaines situations portent à confusion, car il y a tellement d'histoires différentes que l'on a l'impression de se perdre dans la narration. Bien que tous les personnages soient interalliés, il peut devenir complexe d'associer qui sont les acteurs de chacun des blocs narratifs. La qualité de l'animation étant acceptable et les moments très rigolos, on finit vite par oublier les lacunes de Baccano et s'immerger entièrement dans une histoire qui sait tirer les ficelles aux bons endroits.

    J'ai énormément aimé l'ambiance de l'anime. Elle est particulière et cela fait beaucoup de bien. L'auteur à su jouer avec les ambiguïtés pour tracer le tableau d'une histoire absolument unique. L’atmosphère dégage à la fois une sagesse exemplaire et des mystères qu'il faut impérativement résoudre. Si vous avez envie de quelque chose qui repousse les limites de l'inhabituel, alors lancez-vous dans Baccano. Vous ne serez pas déçu d'avoir consacré votre temps au visionnement d'un anime à l'humour douteux.

    Baccano

      

    Les songes lunaires accorde à ce anime une note de 8/10


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :