• Charlotte

     

    Charlotte

    Certains jeunes adolescents, durant la puberté, se mettent à développer les pouvoirs magiques particuliers, sans trop savoir pour quoi. C'est le cas de Yuu, détenteur d'une capacité de se glisser dans le corps des autres durant une période indéterminée. Malheureusement, ce dernier se met à l'utiliser à de mauvais escients. Entre autre pour copier les réponses aux examens pour ne pas avoir à étudier. Cependant, il est rapidement démasqué par le bureau des élèves, organisation influente de l'école, où réside un secret en lien avec les pouvoirs magiques. Ces derniers ont tous des capacités hors norme qu'ils tentent de cacher et en même temps de faire respecter. C'est ainsi que le protagoniste se retrouvera lié au BDE pour cette fois-ci faire de bonnes actions. 

    Charlotte

    Charlotte ne pas m'a vraiment marqué. Il fait pâle figure devant Angel Beats, anime des mêmes créateurs que ce dernier. Vous me direz qu'il ne faut pas comparer des poires à des bananes, mais le fruit créatif d'un auteur ne doit pas toujours remanier les mêmes éléments, fois après fois. Nos attentes étaient grandes à l'égard de Charlotte, parce qu'il se rattache à l'un des mangas les plus cultes du non-traditionalisme. Néanmoins, on y retrouve de bons côtés, de nombreux éléments forts intéressants au niveau des personnages, de l'ambiance et de la chute des derniers épisodes.

    L'anime fait tout pour nous faire adhérer à son histoire, ainsi qu'aux informations racontées au compte-goutte. Non seulement le déroulement laisse le temps aux gens d'apprivoiser les événements, mais aussi le fond de celui-ci. Ce n'est pas plus mal que cela, même qu'il s'agit, à mon humble avis, d'une grand force. Le protagoniste est l'apparence de l'étudiant d'excellence, qui réussit tout ses examens haut-la-main. Les professeurs le vénère pour ses bons résultats scolaires, mais aussi son attitude de premier de la classe. Surmontons à cela des manières exemplaires, personne ne pourrait croire qu'Otosaka Yu utiliserait un pouvoir lui permettant de glisser dans la peau des autres pour copier leurs réponses aux examens. Un tricheur de haut niveau, qui avec sa capacité, arrive à dissimuler ses nombreux plagiats. Un héros original ! Ses compagnons du bureau des élèves vont le percevoir, car eux aussi sont des adolescents aux capacités spéciales.

    L'histoire manque de tonus au début, ce qui est désolant puisque la fin m'a parue remarquable. L'anime aurait été meilleur si l'on avait essayé de sortir du cadre habituel d'une série d'animation de genre «Tranches de vie». Il aurait été plus judicieux de se concentrer plus précisément sur un déroulement, certes en entonnoir, mais aussi que chacun des épisodes aient véritablement des liens entre eux. Axer le scénario exclusivement sur l'intrigue principale, en laissant toutefois quelques éléments du quotidien, question de décompresser.

    Du point de vu des graphismes, il n'y a rien à redire. Ils sont impeccables et l'animation si fluide qu'on peinerait à croire qu'il s'agit d'un anime plus ou moins récent. Les couleurs resplendissent et apportent de la vitalité à l'oeuvre, ce qui la rend charmante sous toutes ses formes. Le premier épisode pourra probablement vous laisser perplexe, mais donnez-lui une chance, car nul ne sait où il pourra vous mener. Peut-être vers une admiration grandissante, ou un découragement en comparant Charlotte au si fameux Angel Beats.

    Charlotte

     

    Les songes lunaires accorde à ce anime une note de 8/10


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :