• Chroniques lunatiques

     

     Nouvelles du blog,  proverbes, mandalas ainsi que diverses petites chroniques hasardives.

    Articles écrits par Macchan de la lune, ©Tous Droits Réservés.

  • Le monde de l'écriture me fait vibrer, celui des œuvres littéraires également (livres, poésie, mangas). Lors de la réception d'un message m'incitant à participer à un TAG, et en plus concentré sur un centre d'intérêt qui me plaît, j'accepta d'entreprendre un article pour répondre à ces onze questions.

    Cette personne m'ayant nominée se nomme La Borgne, détenteur d'un blog d'écriture et de lecture majestueux (http://librosrankon.eklablog.com)

    LES INSTRUCTIONS DU TAG (FONCTIONNEMENT)
    «11 questions sont posées à une personne. Cette personne répond aux 11 questions. Puis en invente 11 autres et mentionne ensuite 11 personnes qui devront répondre aux 11 questions inventées, et ainsi de suite.»

    Brisons les règles, sachant que les tags peuvent devenir envahissants sur les plateformes de blog et redondants (intrusif si trop de propagation) Je vais me contenter de répondre aux questions et vous inciter, si vous le désirez, à répondre au TAG de La Borgne sur votre blog ou en commentaire. Des questions très intéressantes sont posées.

    MES RÉPONSES AU TAG (celui de La Borgne)

    1) Question classique pour commencer, quel est ton livre préféré?

    Difficile de nommer un seul livre, puisque beaucoup de mes coups de coeur sont sur le même pied. Du coup je vais en évoquer quelques uns, question de répondre à l'interrogation. Pour les romans j'adore Divergence, Wendy Wagner, le petit prince, l'orangeraie et Arielle Queen. Pour les mangas ce serait plutôt Kasane voleuse de visage, l'Attaque des Titans, A Silent Voice, Spice and Wolf et Love Mission. Ils m'ont tous profondément marqués et fait réfléchir sur des sujets poétiques.

    2) Une citation provenant d'un livre t'ayant marquée?

    «L’essentiel est invisible pour les yeux. On ne voit bien qu'avec le coeur» Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exuypéry

    Une phrase qui me restera en mémoire jusqu'au jour de la déchéance. Cette philosophie de pensée accorde une sagesse grandissantes aux personnes qui auront voulu l'apprivoiser. La vérité renfermée dans la citation apporte un sentiment de plénitude. Ce que nous voyons avec nos yeux n'est pas une toile réaliste. Le coeur sera toujours présent dans une profondeur d'esprit.

    3) As-tu un courant et/ou un genre littéraire favori

    Le genre littéraire que je préfère est le mystère, psychologique, fantaisiste et philosophique. Les romans et mangas sous ces thèmes sont mes favoris.

    4) Un avis sur les livres audios?

    Aucun. Je n'ai aucunement d'avis sur les livres audios puisque je n'en ai encore jamais écouté un seul. Par contre l'idée me semble bonne. C'est une manière ancestrale de raconter des histoires dans la modernité.

    5) Quel livre voudrais-tu voir adapté? Et sur quel format (film, pièce de théâtre, bande dessinée...)

    En terme de roman, j'aimerais grandement voir adapter la longue série des Arielle Queen en film. Une histoire comme celle-ci est si invitante qu'elle mérite une adaptation. Je fus chamboulée à tous les coups par le déroulement inattendu et les personnages charismatiques. Beaucoup d'originalité et d'innovation.

    6) Une maison d'édition préférée?

    Les intouchables, une maison d'édition québécoise qui fait paraître des romans fantaisistes, modernes et aussi certains en rapport avec la vie quotidienne (comme le journal d'Aurélie Laflamme) Leurs titres m'ont accompagnés dans ma jeunesse, même s'ils pouvaient être adressés à un publique plus vieux.

    Pika Edition, une maison d'édition de manga que je chouchoute depuis sa découverte. La variété de genres du catalogue est riche en séries intéressantes. On y retrouve des shojo, shonen et seinen, tous de haut calibre. J'adore les mangas qu'ils éditent, la majorité de mes préférés proviennent de cette maison d'édition. Entre autres l'attaque des titans, love mission, des mangas poétiques, des romances sentimentales, de la psychologie... Que de belles éloges à lui conférer.

    7) De manière générale, qu'écris-tu? Et où trouves-tu ton inspiration?

    Principalement des histoires que je garde secrètes pour le moment, des poèmes et des phrases inspirantes qui me viennent en tête. Pour trouver de l'inspiration j'écoute beaucoup de musique. Cela nous aide à instaurer une ambiance dans les textes. Les situations sortent tout droit de mon imagination, sans grandes références, mis à part les sons délicats ou épiques. L'inspiration provient aussi de la vie quotidienne, des songes que l'on remanie sans cesse lors des nuits d'insomnie. Peut-être également un peu de fantasmes d'aventuriers.

    8) Pourrais-tu résumer un de tes textes comme sur une quatrième de couverture?

    N'avez-vous donc pas déjà songé aux raisons profondes de l'existence ? À l'essence même de notre naissance ? C'est dans un laboratoire d'observation des étoiles que réside une jeune astrologue, en quête de réponses sur ses questionnements existentiels. Le monde étant immensément grand, elle se décourage après avoir souhaité le comprendre lors d'une fillade de perséides. Dans la nuit, l'astrologue entend une voix et se réveille. Les étoiles décidèrent de lui donner des réponses au travers d'un voyage intérieur et stellaire. Un voyage interstellaire. (Un de mes textes publiés sur Eklablog dans l'onglet «Écrits de la Chouette»)

    9) Une idée de nom de plume?

    Macchan de la Lune. Mon pseudonyme est aussi le nom de ma plume et porte une signification bien particulière. Macchan était le surnom que me donnait une très chère amie, ce qui a ensuite débouché vers une conscientisation de la personne que je suis en ajoutant un spectre lunaire.

    10) As-tu déjà assisté à une séance de dédicace? Si oui, peux tu la raconter en détails?

    Non, je n'ai jamais daigné me présenter à une séance de dédicaces. Cependant, il serait fort agréable de pouvoir rencontrer l'auteur en personne. Si c'était un mangaka je serais encore plus friande à l'idée d'obtenir une dédicace et la garder en souvenir.

    11) Une anecdote ou une expérience relative au monde du livre?

    Lorsque j'étais petite, une hospitalisation m'a poussé à aller plus loin dans l'écriture, de mettre en mots les idées qui me venaient en tête et en faire des histoires. De ma personnalité, je restais dans mon lit, dans une chambre avec quatre autres jeunes, mais n'osait pas en sortir (le TSA en était pour beaucoup). L'écriture m'a vraiment sauvée et apporté du bien-être. Mon rêve est maintenant de devenir écrivaine pour vivre de ma passion et partager des messages que je juge importants.

    Sinon, en guise d'autre anecdote... Cela s'est passé sur un ancien blog d'écriture. J'avais écris une dizaine de chapitres sur une histoire mystérieuse et fantaisiste, mais inconsciente comme j'ai été, aucun document ne fut enregistré sur ma clef USB. Du coup, sans le vouloir, mon histoire à chapitres se perdit dans les limbes d'une suppression inopinée. Tabarouette de ciboulette que j'étais en rogne !


    2 commentaires
  • Bonsoir lecteurs et lectrices... De mon air maussade je vous écris pour vous raconter le revirement de situation inattendu qui vient de surgir dans mon parcours scolaire.

    Alors que mon cinquième secondaire devait se faire sur deux ans pour me permettre de souffler (en lien avec le TSA) et que je me sentais bien dans une classe plus calme, on m'annonça vendredi passé que j'étais éligible à obtenir mon diplôme. Un nouveau rebutement sur le parcours scolaire s'est mise dans le chemin. Le conseiller en orientation n'avait pas prévu le coup, donc à la rentrée scolaire prochaine, je ne serai plus sur les bancs d'école secondaire, mais bien dans ceux des études collégiales (au cégep). Le ministère ne veut rien entendre. Pas encore prête pour cette imposante aventure, je dois avouer m'être morfondue un long moment. Dans le chaos, nous avons dû prendre une décision rapidement, source de maux anxiogènes. (merdouille...)

     

    Cependant, avant de chercher un métier, nous prîmes la décision de favoriser l'intérêt pour un programme et non pour celui d'un futur travail. Grâce à ma mère, nous trouvâmes un programme fort intéressant, qui pourrait réellement me plaire et me permettre de réaliser un rêve. Le programme est le suivant : Option littérature et création littéraire (Arts, lettres et communication). Il traite l'écriture de manière profonde, l'édition d'oeuvres littéraires, les critiques écrites et de la poésie. Je me suis immédiatement reconnue dans cette spécialisation, elle me plaît énormément. Il me permettra de me parfaire en tant qu'écrivaine !

    La grille de cours (parce que j'ai mené mes petites recherches) comporte une formation générale obligatoire de trois cours différents par session (Français, anglais et philosophie), ainsi qu'une formation spécifique selon le programme. À ce que j'ai cru comprendre, il y a même des cours qui durent trois heures.. Aie aie aie.

    Nous avons eu pas plus tard que dans l'après midi, une visite de la travailleuse sociale, pour parler des adaptations qui paraîtront dans mon plan d'intervention. Des solutions pour pallier à mes difficultés seront aussi mises de l'avant au cégep. Une accompagnatrice pour m'aider pendant quelques semaines à trouver mes cours, des coquilles et adaptations pour le bruit, possiblement des classes plus restreintes, transport adapté (puis que prendre le métro ou autobus se trouve à être trop bruyant), sensibilisation auprès des enseignants... Bien évidement, ma classe va me manquer, mais il faut essayer de voir le positif. Nous m'avons inscrite et dans quelques semaines nous verrons si je suis admise.

    COURAGE ESPOIR POSITIVITÉ AMOUR SÉRÉNITÉ CALME PAIX HARMONIE
    Les mots qui remontent le moral.

    Bref, un petit texte pour exprimer ces sentiments enfouis dans mon esprit depuis ces derniers jours.
    Merci de m'avoir lu, les guerrières pacifiques n'ont pas terminées de livrer leur combat ! Bonne nuit :)

    Macchan de la Lune


    7 commentaires
  • Une nouvelle aventure (l'orientation professionnelle pour bientôt)

    Bien le bonjour chers lecteurs de mon coeur (un petit mot d'amour pour vous...) !

    En cette matinée ensoleillée, avant de partir à l'école, une remise en question a une fois de plus émergé dans mon esprit. Il m'arrive parfois d'essayer d'imaginer comment il me sera possible d'exercer un métier, et lequel sera-t-il. Cela m'angoisse d'être projetée dans le monde du travail, avec la cacophonie et les interactions sociales requises. Il faudra que mon travail soit un environnement calme et silencieux, doux et chaleureux. Par chance, mon éducatrice spécialisée et ma professeure vont m'aider dans ce processus de recherche d'emploi. (Il ne me reste plus qu'une année scolaire après celle-ci.)

    Il n'y pour le moment que deux options me font envie : Devenir libraire spécialisée dans le manga (librairie et salon de lecture avec collations japonaises) ainsi qu'écrivaine. Si ces rêves étaient vouées à ne pas être réalisables, je pense que je m'en irait simplement travailler dans une bibliothèque. Cependant, je vais faire tout en mon pouvoir pour parvenir à ces objectifs. Maman va m'aider dans ce cheminement, si gentille et lucide qu'elle est. Pour le moment j'ai songé au fonctionnement de la librairie et à comment faire un plan d'affaire pour pouvoir ouvrir boutique. J'en conviens, cela ne sera pas facile, beaucoup de notions et de choses à travailler. En raison de mon mutisme sélectif, il me fallait un endroit reposant et où je me sens dans mon élément. Passionnée de mangas comme vous ne pourriez l'imaginer, l'environnement pourrait bien être favorable à la réalisation de ce rêve. En ce qui concerne le métier d'écrivain, il y a deux histoires fraîchement détaillées dans mon esprit. Il ne reste plus qu'à les mettre sur papier, après avoir enrichis les textes d'une poésie qui m'est propre. Le premier de mes romans sera un témoignage sur mon parcours en tant qu'autiste et le deuxième une histoire fantaisiste aux multiples facettes.

        

    Comme une aventurière sur le chemin qui se dresse, j'affronterai les tumultes, pacifiquement, pour trouver une voie vers le bonheur et l'épanouissement. Ce qui pourra m'apporter la joie, sera non seulement d'avoir la chance de vivre de mes passions, mais aussi d'habiter un environnement serein et paisible. Faire des balades dans la nature, adopter un chien (un bouvier bernois), regarder des animes, lire des mangas, écrire, jouer du piano et colorier des mandalas sont des activités qui m'apportent beaucoup. Du côté des études, mon plan d'intervention (d'adaptation scolaire) me permettra d'arriver à étudier en prenant une route qui me conviendra. Cette épée de la liberté que l'on brandie dans le ciel et ces yeux marrons portés vers les nuages immaculés de blanc sont annonciateurs d'épopées originales.

    PS : Il faut garder le courage et la tête haute. La vie réserve tellement de surprises ! Il y a quelques années j'aurais eu une vision défaitiste des alternatives potentielles. Mais aujourd'hui je prône l'importance de faire ressortir l'espoir dans chacune des situations, aussi difficiles qu'elles puissent être ! Pour l'instant je vais concentrer mon énergie sur la bonne santé mentale, le scolaire (surtout que les examens de fin d'année approchent), le festival de l'otakuthon et la nature arborescente. Sur ce, bonne journée à vous !

    Et vous, quels sont vos projets d'orientation ?
    ( mis à part apprendre les rudiments de google map XD )

    ( Macchan de la Lune : « Aie aie aie... l'orientation professionnelle... » pense-t-elle en se roulant en boule dans son lit douillet, en pleine phase d'organisation mentale et réflective.)


    8 commentaires
  • Sushi, un ami QUI NE SE MANGE PAS !

    Bonsoir chers déambulateurs nocturnes,

    Il s'est passé quelque chose de merveilleux aujourd'hui, dans la richesse et la gentillesse de notre petite classe. Pendant le cours d'éducation physique, mes camarades et ma professeure sont allés prendre une marche à l'extérieur de l'enceinte de l'école. Le but de cette redonnée était non seulement d'aller respirer une grande bouffée d'air frais, mais aussi de se rendre à l'animalerie pour adopter un petit poisson bêta.

    En revenant nous avons tout de suite préparé l'aquarium pour qu'il soit bien confortable. En ce moment ce dernier s'habitue à vivre dans la classe, comme un nouvel élève du groupe 974. Il a fallu lui trouver un nom, alors l'enseignante a procédé par un tirage au sors... Le premier prénom pigé a été Sushi... Pourquoi avoir choisit un nom de plat japonais ? Au début cela m'a rebuté, mais après j'ai compris la blague et cette appellation est plus mignonne qu'elle ne l'est réellement. Sachez que JAMAIS, au grand JAMAIS nous ne le mangerons !

    Les autres prénoms étaient tout aussi farfelus. Nous sommes passés par Auguste, Roger, Blue, Hipster, Comando Fish, Willy Wonka et Arc-en-ciel... Personnellement je voulais qu'il s'appelle Guy-Alexandre  et tous le monde a rit de vive voix lorsque ma proposition fut nommée.

    Le nourrir, nettoyer son aquarium et lui donner de l'amour spirituelle sera notre tâche.
    Ce nouvel ami semé fait le bonheur au sein notre deuxième famille.

    C'était la petite histoire d'une journée bien banale,
    mais extrêmement douce et agréable­

    Bonne nuit à vous :)


    21 commentaires
  • Alors que je gambergeais dans le déni de l'évidence, une petite chouette est venue me rendre visite. Cette dernière, précieux totem, m'aura dans mes rêves dit de suivre le courant de la vie. L'esprit de la chouette sommeille en moi. Elle m'a aidé à avoir confiance de mes intuitions inexpliquées ainsi qu'à cultiver la sagesse dans la bonté et la paix.

    Mais ce n'est pas pour vous parler de ces déboires que je vous écris ce soir. Comme vous l'avez peut-être remarqué, chers lecteurs et lectrices, mes dernières publications d'articles sur le blog remontent à un certain temps. Pour ne pas rentrer dans les détails, j'étais épuisée par les cours et le bruit... Des infâmes songes me trottaient à nouveau dans la tête (un peu comme toujours) et la peur d'un jour tout oublier me rongeais...

    L'important est que ça va mieux, il faut se raccrocher aux belles choses de l'existence, vivre avec ses passions, se laisser porter par la magie de la nature et ne pas se laisser emportés par les commentaires risibles (voir dénigrants).

    Bon... C'était les petites confessions... Maintenant passons au vif de l'article !

    Je tenais à faire le point sur les futurs articles qui paraîtront sur le blog lorsque la picure de l'écriture me reviendra entièrement. Il m'était lourd de rédiger mes écrits à cause de la fatigue, mais mon esprit regorge toutefois de nombreuses histoires et idées à explorer. (ce sera pour bientôt, j'en ai l'intime conviction)

    Je prévois écrire plusieurs poèmes et commencer une nouvelle histoire à chapitres, rédiger quelques critiques d'animes et de mangas ainsi que présenter ma mangathèque.

    Sur ce bonne journée chers lecteurs et lectrices !


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique