• Come to me

    Come to me

    Come to me

    On suit l'histoire de Mirei, une adolescente qui a bien trop tendance à se dénigrer et à se sentir inférieure aux autres en raison de la mauvaise situation financière de sa famille. Un jour, alors qu'elle traversait la rue, la demoiselle provoque involontairement un accident de motocyclette et blesse le garçon qui la conduisait. Pour se faire pardonner, ce jeune homme propose a Mirei de lui apporter à manger tous les jours et cette dernière accepte sans hésiter. Rapidement les liens se resserrerons entre les deux, particulièrement au moment où la protagoniste va habiter avec le garçon, puisque ses parents partent vivre en campagne et que celle-ci ne veut pas aller les rejoindre.

    Come to me

    Lire des mangas est un passe-temps agréable, une passion estimée par le vent de la sagesse. Certaines de ces oeuvres oeuvrent sur le scénario et les messages à véhiculer, d'autres sur l'ambiance émanée. C'est le cas de Come to me, un manga dont l'histoire dénuée d'originalité mais qui a une ambiance légère et sympathique. Il n'apporte cependant rien de profond, aucun questionnements qui portent à réflexion. Il est l’archétype du manga cliché, et ce, du début à la fin. Il ne faut toutefois pas oublier que les dessins sont magnifiques, tout comme les pages couvertures et la manière dont sont disposées les bulles de dialogue et les boîtes de pensées personnelles. Come to me est une série qui brille de partout. Elle manque cruellement d'innovation, mais donne envie de la poursuivre tout de même.

    Le personnage de Mirei (l'héroïne) a de quoi titiller sur nos nerfs. Elle se montre exclusivement comme une victime de la vie, qui doit expier ses fautes par un manque exagéré de confiance en elle-même. Si la personnalité de cette dernière avait été plus dosée et moins dans ces extrêmes, elle aurait pu devenir une véritable ressource pour les jeunes qui n'ont pas beaucoup d'estime pour eux-même. En développant le scénario dans cet optique on trouverait probablement moins que Mirei apporte une lourdeur sur l'histoire. Bien que la protagoniste ne m'ai pas énormément plût, le personnage masculin m'a littéralement charmée. Son caractère sensible et chaleureux apporte beaucoup de douceur.

    Dix tomes c'est beaucoup pour une histoire sans particularités de ce genre. Il serait plus intéressant de la lire sous un format plus compact d'environ quatre tomes, car ce n'est pas une oeuvre qui sort des sentiers battus. Les mêmes événements tournent continuellement et reviennent sans arrêt. Cela donne une impression de pauvreté dans les idées utilisées. Une histoire d'amour loin d'être romanesque, qui a de bons côtés sans en avoir suffisamment pour en faire un culte d'intérêt. Elle demeure en pénurie d'audace et de mordant. La protagoniste m'a énervée dans ses propos et la manière dont elle aborde les différentes situations.  

    Bien que ce manga ne fait pas partie intégrante de mes coups de coeur, je le chéris vraiment pour l’atmosphère qu'il dégage et le fait que ma chère m'en ai fait cadeau. Ce geste m'a beaucoup touché puisque nous nous passionnons toutes les deux sur l'univers de la bande dessinée japonais et ses dessins animés, ainsi que le Japon. Donc si tu lis cette critique, je te remercie du plus profond du coeur pour ta gentillesse. Il est toujours agréable de t'écrire et de passer de beaux moments avec toi.

    Les songes lunaires accorde à ce anime une note de 6.5/10


  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Mars à 14:36

    J'avais commencé à lire ce mangas, je l'avais complétement oublié ! Je l'ai trouvé bien, mais rien d'exceptionnel pour moi ^^

      • Samedi 31 Mars à 16:22

        Il manque un peu de chair autour de l'os si puis-je dire. Ce manga n'est pas mauvais, mais pas bon non plus. Les dessins sont très jolis et les pages couvertures magnifiques. Par exemple, au niveau de l'histoire, on peut dire que ce dernier n'est point soudoyant, rempli de péripéties alléchantes ou simplement intéressant. Cependant, mon amie me l'avait offert, alors pour moi c'est un cadeau inestimable que je chérirai toujours.

    2
    Dimanche 1er Avril à 15:23

    Je crois que l'expression est bien trouvé ^^ Je vois c'est un manga qui a une valeur sentimentale pour toi, je comprends ce sentiments. Mais pour en revenir au mangas, je trouve qu'il y a des facilités scénaristiques, pour que les 2 personnages tombent amoureux, je pense que c'est pour ça que je ne le trouve pas exceptionnel ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :