• Devil's Line

    Devil's Line

    Les vampires et les humains cohabitent ensemble depuis quelques générations, en ayant établis des règles strictes aux créatures de la nuit pour qu'ils ne se mettent pas à boire le sang de tous les humains, ce qui pourrait causer  des pertes qui auraient pu être évitées. Alors que Tsukasa se faisait escorter poliment par son ami, ce compagnon démontra des signes vampiriques cachés et voulu se nourrir du sang de cette dernière. Un policier mi-vampire, mi humain du nom de Anzai va sauver la demoiselle. Un groupe va essayer de d'interposer et de décimer tous les vampires, alors que Tsukasa va développer une relation sentimentale avec ce très cher détective.

    Avec les histoires de vampires on s'attend toujours à recevoir en plein visage une romance entre une humaine et une créature sanguinaire, le classique. Mais sous format de manga, cela devient vraiment intéressant de voir évoluer ces relations. Les dialogues laissent aux lecteurs l'opportunité de visualiser les propos de manière relativement personnelle. Une pleine immersion se fait sentir très enrichissante. Un manga sympathique, qui instaure une ambiance pertinente et des messages convenables.

    Le scénario m'a paru original, si ce n'est la redondance du thème principal, c'est-à-dire la romance et les vampires. Tout au long de la lecture je fus captivée, médusée devant de si belles valeurs véhiculées. Une opposition entre humain et vampires n'est pas de la partie, ceux-ci sont bien affichés dans la société et pas uniquement pour de mauvaises nouvelles. Les couples humains vampiriques ne fusent pas les rues, mais demeure quelque chose d'acceptable, au contraire de nombreuses oeuvres du même genre. Cependant, il reste un certain racisme entre les deux espèces, où les vampires sont considérés comme de véritables monstres de la nuit. Les valeurs passées tournent donc autour de la tolérance, l'ouverture d'esprit, l'harmonie et le la bonne entente. Un peu comme les durs combats qui sévissent encore dans le monde, où les ethnies se dévalorisent selon la culture, la couleur de la peau ainsi que la religion.

    L'héroïne se veut légèrement nunuche, mais demeure une personne très généreuse et dévouée. Sa gentillesse touchante a su attendrir le coeur de ce vampire protecteur qui veille sur elle depuis un long moment déjà. L'amour qui émane de leur couple se veut romantique et un peu dangereux. Anzai est vraiment amoureux de cette dernière et lui voue un respect incomparable. Leur union demeure fusionnelle. Les deux se soucient énormément de l'autre, partagent leurs repas, échangent des petites douceurs et ressentent un sentiment d’apaisement lorsqu'ils sont en compagnie.

    De jolis dessins vont de paire avec des des arrières plans bien conçus. Les visages sont bien expressifs, comme j'en ai rarement vu. On apprend énormément grâce au dessin de ce manga, puisqu'il aide en plus du contexte, à comprendre la dur réalité des vampires et leur place dans la société. On le remarque d'ailleurs par les cernes saillantes de son partenaire, qui lutte pour ne pas boire le sang de la veine des humains. Aucun thème n'est déplacé ou malaisant, il est un plaisirs à lire !

    Les songes lunaires accorde à ce manga une note de 9/10


  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Juin à 18:21

    coucou petite fée de la lune

    les vampires on été a une période à la mode ,merci d'avoir fait découvrir ce manga.

    un des animes que je te conseil c'est vampire princesse miyu j'ai beaucoup aimé

    je pense voir la suite de tokyo ghoul ,j'ai beaucoup amme les 2 saisons 

    chez moi ça put la fumée un voisin dois faire du feux mais ça pus grave .

     

      • Vendredi 22 Juin à 23:52

        Coucou, chère artiste aux milles et un tableaux !
        C'est toujours un plaisirs de pouvoir faire découvrir de nouveaux mangas aux lecteurs. Je me plais énormément à écrire ces critiques de mangas et d'animes.

        Merci pour la suggestion, je vais l'ajouter à ma liste d'animes à regarder.

        Les deux saison de Tokyo Ghoul furent vraiment captivantes. Par exemple, je n'aime personnellement pas la suite (Tokyo Goul RE), il perd en saveur.

    2
    Lundi 2 Juillet à 03:03

    Très bonne critique ;) ,c'était vraiment intéressant à lire

      • Lundi 2 Juillet à 14:38

        Merci, contente que la critique aie suscité ton intérêt :) 

      • Lundi 2 Juillet à 19:59

        De rien ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :