• Hiiro no Kakera

    Hiiro no Kakera

    Alors que ses parents durent s'absenter pendant un long moment, Tamaki vient rend visite à sa grand-mère, qui l'hébergera. En divaguant dans le village de sa mamie, elle fait la rencontre d'une créature étrange. Lorsque celle-ci se mise à attaquer, Tamaki fut immédiatement envahie par la peur. Par chance, un jeune homme du nom de Takuma vient à sa rescousse, il se proclame être son gardien. En allant discuter avec sa grand-mère, la protagoniste apprend qu'elle est en fait la relève de la princesse Tamayori. La demoiselle, accompagnée  de ses cinq gardiens, aura pour mission de protéger une épée légendaire nommée l'Onikirimasu.

    Hiiro no Kakera

    Hiiro no Kakera m'a été suggérée par une amie qui semblait adorer l'histoire et l’ambiance de l'anime. Premièrement je tenais à dire que je ne m'imaginais pas qu'il existe de si bons mangas tirés du genre harem inversé. Habituellement ces histoires sont plutôt platoniques et inintéressantes. Néanmoins j'ai été surprise de constater à quel point Hiiro no Kakera ne tombait pas dans le moule qui revient si souvent dans des animes de ce genre. Bien qu'il tend à faire fleurir l'imagination romantique de ses spectateurs, Hiiro no Kakera se tient loin des romances inutiles souvent engendrées par un certain fan-service. Le harem n'est pas du tout envahissant, et cela rend l'histoire beaucoup plus agréable à suivre. Il faudrait qu'il y ait d'autres harems de ce style !

    Les personnages sont en général fort sympathiques. J'aime beaucoup l'héroïne, elle est loin d'être stupide ou sans défense. Elle possède un grand pouvoir qui s'éveillera au courant de l'anime. Cela change des protagonistes trop stéréotypées qui se dupliquent un peu partout dans le genre harem. Les garçons sont bien évidement tous séduisants, surtout lorsque l'on fait tourner leurs liens en amour passionnel. (imagination yaoi en pleine effervescence) Le petit O-chan (familier de Tamaki) est tout simplement adorable, j'aimerais bien adopter un petit renard comme lui.

    L'histoire est agréable à suivre et l’atmosphère dégagée ne peut que rappeler la magie de l'automne. Le dénouement se démarque bien des autres épisodes, l'action finale y est plus présente. Les décors sont sublimes et les chansons sont parfaites pour une immersion complète dans l'oeuvre... Mention spéciale pour l'opening absolument génial !  J'ai bien apprécié Hiiro no Kakera, il offre du changement dans le Monde du harem inversé.

    Hiiro no Kakera

    Les songes lunaires accorde à ce anime une note de 8/10


  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Juin 2017 à 16:51

    Je suis bien contente que tu es apprécié cet harem inversé ;) La musique, l'atmosphère, les décors, les personnages, tout, est envoûtant. Cet harem se démarque bien des autres que j'ai visionné. Cette anime est une petite perle à mes yeux.

      • Vendredi 23 Juin 2017 à 18:29

        À ce que j'ai pu voir il existe une deuxième saison à cet anime, tu l'as regardé ?
        En effet, un harem bien spécial qui ne se focalise pas inclusivement sur la romance qui n'est que du faire-semblant dans les animes du même genre.

        Hiiro no Kakera est une belle découverte !

    2
    Vendredi 23 Juin 2017 à 22:32

    Oui j'ai regardé la deuxième saison ! Elle est aussi bonne que la première ^^ Non en effet, cet anime ne se focalise pas uniquement sur la romance, ce qui peut devenir redondant au fils des épisodes.

      • Samedi 24 Juin 2017 à 16:23

        J'ai ajouté cette deuxième saison à la liste d'animes à regarder ! o.o
        Avant il faut que je termine Kuzu no Honkai ainsi que la deuxième saison de shingeki no kyojin.
        Quels animes regardes-tu en ce moment ?

      • Samedi 24 Juin 2017 à 18:17

        Je regarde Masumune no revenge et shingeki no kyojin :)

    3
    Lundi 26 Juin 2017 à 16:38

    j'aime bien aime aussi l'animé .

    a noter les decors automnales sont sublime.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :