• Koi to uso

     

    Koi to uso

    Une fois atteint l'âge de 16 ans, chaque individu de la société se fait attribuer par le gouvernement un ou une fiancé(e). L'amour est interdit par la loi, elle ne repose que sur les choix engagés par les plus hauts placés.  Il n'a a pas le droit de choisir soi-même le partenaire qui ils vivrons pour le restant de leurs jours. Grâce à cette méthode le nombre de naissance fut augmenté comme prévu, mais plus l'humain baigne dans ce système, plus le véritable amour se perd.

    Yukari Nejima est un jeune garçon qui célèbre son anniversaire de seize ans. Profondément amoureux d'une certaine Takasaki Misaki il redoute l'heure où il recevra son avis gouvernemental qui lui dira avec qui il sera jumelé par la science de l'amour. Ce dernier veut rester au près de celle qu'il observe amoureusement depuis un très long moment. Nous verrons donc où va mener cet amour impossible.

    Koi to uso

    Koi no uso est un anime de douze épisodes qui me fit vaguement penser à l'histoire de Roméo et Juliette. C'est le gouvernement qui choisis qui ils devront épouser, que cela leur plaise ou non. Le concept en tant que tel est plutôt intéressant pour un scénario romantique. Le seul désavantage avec cette série est le fait que la confrontation entre l'amour pur et l'amour scientifique créera un triangle amoureux. Personnellement je ne suis pas grande fanatique de ce genre sous-adjacent de romance dans l'univers du manga. Cela n'empêche toutefois pas de reconnaître la beauté de cette morale fondée sur l'amour véritable.

    L'animation coule comme de l'eau, les mouvements sont fluides et le visuel est agréable pour les yeux. Les traits sont tracés tout en douceur. Cela ajoute une petite touche de sentimentalisme au scénario, une ambiance où peut naître drame et romance.

    J'ai beaucoup aimé les personnages, en particulier Misaki. Cette dernière veut le bien de tout le monde, donc elle n'hésitera pas à se sacrifier pour ne faire souffrir personne. Néanmoins, son amour pour le protagoniste est si fort qu'elle se retrouvée désolée dans ce système qui ne convient pas à toute la population. On voit donc les personnages principaux sombrer dans le déni amoureux. On attend avec impatience de voir comment débouchera le déroulement mélo-dramatique de l'anime.

    L'amour s'est parfois ennuyant, parfois comique ou romantique. Il y a donc des moments plus longs, d'autres qui font fondre nos petits coeurs en guimauve... L'amour est quelque chose de merveilleux, c'est un monde de possibilités. J'aime bien de temps en temps regarder un petit shojo, c'est léger et agréable.

    Koi to uso

     

    Les songes lunaires accorde à ce anime une note de 8.5/10


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :