• Le jeu du chat et de la souris

     

    Le jeu du chat et de la souris

    Koichi est un jeune homme vivant avec son épouse depuis plusieurs années. Son caractère indécis l'amène donc à tomber sous le vice de l'infidélité. Se doutant de quelque chose, sa femme engage un enquêteur privé pour le prendre en filature et ainsi tirer au clair ses doutes à son égard. Cet homme qui enquêtera se nomme «Imagase et va promettre à Koichi de ne rien dire à son épouse. En revanche, ce dernier devra lui offrir son corps, faire l'amour entre homme. Une romance va tranquillement s'installer de manière inattendue à la base.

    Le jeu du chat et de la souris

    Un bon yaoi comme on les aime ! Son nom «Le jeu du chat et de la souris» témoigne bien le merdier dans lequel le personnage principal s'est plongé, en raison de son indécision. Il se veut un peu comme une souris, symbolisant cette cachette d'infidélité qu'il fait subir à sa femme, ainsi que l'impression d'être pris au piège dans sa propre situations. Quant à son nouvellement amant, on fait allusion à la métaphore du chat, signifiant la découverte d'une proie niveau romantico-érotique. Le contexte m'a beaucoup plus, bien qu'il soit relativement classique. Cependant, le réalisme dont il fait preuve m'a étonnée !

    La manière dont d'amorce les premières pages explique de façon claire la situation du personnage principal. Il se retrouve avec ce jeune homme, qui le fait chanter pour avoir des relations avec ce dernier. Koichi détient un lourd secret en lien avec des infidélités répétées, en raison de son caractère trop passif et indécis. On l'entend donc expliquer comment il s'en est tendu là, comment il est tombé amoureux de quelqu'un du même sexe que lui. Il va s'accepter en tant qu'homosexuel et ses activités dénuées de fidélité vont ainsi s'arrêter. Il aura trouvé le grand amour au final.

    Les deux hommes entretiennent une relation particulière et ensemble n'en demeurent pas moins qu'extrêmement séduisants. Un chantage amoureux. Au cours de la lecture on peut tomber sur des scènes osées, mais bien dosées. Des scènes sexuelles qui reflètent l'amour naissant entre ces deux personnages. Cette nudité me rend un peu gênée, voir même timide. Toutefois, en se concentrant sur l'histoire et la romance émergeant, on en vient à apprécier ces passages. Faire l'amour est un comportement humain après tout. Il n'y a que pour le yaoi que j'y arrive, car le hentai ne se veut aucunement ma tasse de thé. Je me tiens loin de ce style en règle générale.

    Les dessins sont convenables, dans la norme. Rien d’exceptionnel à cet étage. Au début le manque d'encre noir m'a rebuté, mais on finit par apprécier l'art qui en découle. Fanatique du shonen-ai, la romance sentimentale entre deux garçons, fait palpiter mon petit coeur. C'était comme si mon cerveau s’enclenchait au seuil de l'admiration. Le jeu du chat et de la souris m'a fait voyagé dans ce sentiment indomptable. Je respecte profondément la tournure des événements. Autrement ce n'aurait pas été aussi captivant de voir leur romance s'affiner.

    Les songes lunaires accorde à ce manga une note de 8/10


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Août à 16:39

    Merci pour ton avis ^^

    Je me suis beaucoup posé de question sur ce yaoi, notamment s'il fallait que je l'achète ou pas.  Au final cela pourrait être une très bonne lecture de ce que tu en dis, donc je le garderai en tête pour peut être l'acheter plus tard ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :