• Les mémoires de Vanitas

    Les mémoires de Vanitas

    Les mémoires de Vanitas

    Noé est un vampire pacifique, qui durant un voyage à bord d'un dirigeable, fait la rencontre d'une jeune demoiselle. Il vient à en expliquer la raison de son périple. Ce dernier veut en fait trouver le livre de Vanitas, afin d'éradiquer une bonne partie des vampires, en étant un par inadvertance. Sur son chemin, un garçon particulier lui annonce qu'il est l'auteur de se livre et se mettront ensemble à le chercher, cacher et protéger. Beaucoup veulent mettre la main sur ces mémoires, souvent à mauvais escient. 

    Les mémoires de Vanitas

    Les mémoires de Vanitas, un manga qui prend place dans un univers antique, au travers d'une époque me paraissant victorienne. On le voit dans l'habillement des personnages, ainsi que dans le visuel des arrières-plans. Le coup de crayon relève d'un talent exceptionnel. J'ai immédiatement accroché aux dessins, qui se veulent sublimes. De même que pour les pages couvertures et leurs colorisations envoûtantes. Une bonne immersion au sein des épopées d'une flopée de personnages.

    L'histoire n'a rien de trépidant et les événements demeurent bien trop faciles à anticiper. Cependant, tous ces présages rendent le contexte plus compréhensible, voir même clair comme de l'eau de roche. C'est une belle qualité puisque cela permet aux personnes de saisir le déroulement de manière précise. On ne vagabonde pas dans le doute et comprenons bien ce qu'il se passe au travers des tomes. D'un autre côté, ceci peut rendre l'histoire un peu ennuyante, sans réelles surprises qui font réfléchir ou tout simplement étonner. J'aurais aimé plus de mystère, d'intrigues, d'originalité. La simplicité de l'histoire est une chose pour passer un bon moment de lecture, mais une quantité conséquente de doutes ou de révélations étonnantes n'aurait pas fait de mal. Les mémoires de Vanitas est un bon manga, qui certes comporte des lacunes, mais demeure une oeuvre agréable à feuilleter en une douce nuit d'été. La présence de vampires ajoute du surnaturel au récit.

    Concernant les personnages, ils constituent le pilier tournant des relèvements positifs du manga. Le personnage principal, Vanitas, a un caractère bien trempé qui m'a énormément fait rire. Il est fourbe et unique en son genre. Personnellement, j'ai beaucoup aimé ce petit aspect aguicheur de sa personnalité. Rusé comme un renard, on le croirait au dessus de ses affaires, mais reste en réalité quelqu'un d’extrêmement persuasif, intelligent et particulier. Il aime blaguer, rendre les gens mal à l'aise. Son compagnon de voyage, Noé, se veut quant à lui plus sobre et classique. Son sérieux plaît à son camarade, qui peut le mettre dans des situations pas possibles. J'aime bien son côté calme et posé, sans lui dans l'histoire il manquerait quelqu'un pour essuyer l'humour noir du protagoniste.

    Tabarouette de ciboulette, ce manga m'a vendu du rêve en vain. Sachant qu'il s'agit du même créateur que Pandora Hearts, je m'attendais à quelque chose de taille... Je fus simplement déçue. Déçu du potentiel qui aurait pu être exploité. Pour l'instant mon esprit demeure perplexe quant à l'idée de voir s'améliorer ce manga. Nous verrons bien, il n'est pas mauvais, uniquement terne et peu original. Il se tient loin du coup de coeur, mais garde une certaine qualité qui a pu le faire aimer d'un grand nombre de ses lecteurs.

    Les songes lunaires accorde à ce manga une note de 7/10


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :