• Mawaru Penguindrum

      

    Kando, Shoma et leur petite soeur Himari sont trois jeunes adolescents qui vivent seuls dans une maison en piteux état, mais qui sait conserver un charme inexpliqué. Tout semble aller bien pour eux, la rigolade est toujours présente, de même pour l'amour fraternel qui les lient tous ensemble. Malgré cette grande impression de bonheur, un malheur touche la famille depuis maintenant plusieurs années. Himari est gravement malade et l'on prévoit qu'elle s'éteindra dans quelques mois si l'on ne trouvait pas un moyen de la garder en vie.

    Alors qu'ils visitaient l'aquarium, la jeune demoiselle entrevoit par la vitre deux petits penguins. A ce moment elle perd connaissance et est immédiatement transférée à l’hôpital. Un étrange chapeau repose sur sa tête, qui donne vie à une personne au travers du corps d'Himari et qui pourra potentiellement la sauver de ses mauvais états de santé.

    Quand originalité et sentimentalité s'allient, naquis une oeuvre d’exception. Mawaru Penguindrum est novateur. Il remodèle les animes du même genre pour faire naître une histoire plus belle que jamais. Une attention singulière découle de sa poésie intentionnellement ressentie. Aucun fan-service, on mise sur le scénario et les personnages pour véhiculer l'histoire.

    La beauté du message traverse l'univers céleste pour venir toucher le coeur de toutes ces personnes aux réflexions si profondes et incomprises. Au cours de ce voyage merveilleux on apprend que le destin est incertain, qu'essayer de le changer va contre les lois de la nature. Pour ne pas donner mon opinion sur ce concept et risquer la bagarre d'idéaux, je vais simplement dire que cet anime m'a fait réfléchir sur de nombreux sujets. Notamment le destin, l'amour, les motivations des êtres vivants et de la fragilité de la vie. Ce qui est magnifique dans l'histoire c'est la manière dont elle est racontée. On ne se perd pas dans les époques, ni dans les discours vidés de sens. Les péripéties se déroulent dans un univers relativement moderne, ce qui peut s'approcher de la réalité actuelle. Mawaru Penguindrum détient une bonne dose de magie, de musicalité, de romance et de songes poétiques. L'anime se veut extrêmement particulier. La rareté de cette créativité légendaire en fait un oeuvre marquante, voir même révolutionnaire. J'ai adoré les pensées inhabituelles de cet univers, de même que pour le développement global de l'intrigue. Parfois toutes les informations peuvent dérouter en raison de leur complexité, mais cette marginalité fait la richesse de ces épopées pleines de sagesse.

    Les acteurs de l'histoire (personnages) ont tous leurs motivations et leur manière d'agir vis à vis de la situation globale. Les deux garçons veulent sauver leur soeur qui est malade. Ils emprunteront des moyens différents pour la guérir, au travers d'un particulier chapeau penguin au pouvoir étrange. J'ai bien aimé Himari, son calme et sa gentillesse en sont touchants.

    La trame sonore m'a charmé. Les chansons sont indescriptiblement belles, profondes dans les sons qu'elles produisent. Celles-ci dégagent un sentiment envoûtant, en particulier les musiques des openings et endings. Pour un anime spécial au scénario original, entrer dans le monde de Mawaru Penguindrum deviendra une source d'inspiration inépuisable.

     

    Les songes lunaires accorde à ce anime une note de 10/10


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :