• Songe lunaire (4)

    La politique est loin d'être poétique.

    Elle n'est que discorde. Les politiciens cherchent à gagner selon leurs idéaux, changer le Monde avec cette vision mégalomanique de la société. La politique est une parcelle du chaos de la société. Vivre en société est inexorablement un mode de vie chaotique. L'objectif le plus prisé de ce système devrait être d'établir l'harmonie en acceptant les différences. Ces petits humains devraient un peu prendre exemple sur les animaux, qui s'entre-aident pour survivre dans les milieux les plus hostiles. Mais pourquoi donc l'altruisme n'est pas mis de l'avant ? Le respect devrait pourtant régner, la vie en serait que plus agréable...

    Pardonnez ce petit moment de rouage (rage)

    Les grandes villes, le bruit, la pollution atmosphérique et lumineuse, le moule de la société le le trop grand nombre de personnes fatiguent. Heureusement que tout n'est pas sombre et lugubre. Il y a de belles choses aussi: Des festivals qui unissent les gens plus sociables et qui apportent divertissement, les mangas et leurs histoires remplies de belles valeurs, la musique dans toute sa profondeur, les petits bonheurs de la vie quotidienne, les animaux tous aussi merveilleux et différents qu'ils soit, la forêt et sa magie, sans oublier les magnifiques fleurs.

    PS : Je voulais terminer ce texte sur une belle note.

    Écrit par Macchan de la Lune, ©Tous Droits Réservés.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Janvier à 15:59

    Finalement, je n'ai pas besoin de te demander de rédiger une utopie xD! Tout est déjà donné ici. Au moins, je peux en conclure que nous sommes à peu près sur la même longueur d'ondes. Et d'ailleurs, toi qui aime les arts musicaux en plus de l'écriture, puis-je me permettre une question ? Quelle filière scolaire as-tu emprunté ? Tu as le droit de ne pas répondre, si tu ne le souhaites pas, évidemment u_u.

      • Dimanche 14 Janvier à 16:13

        Nos songes se rejoignent beaucoup, cela est fascinant dans un certain sens. :)

        La musique (en particulier le piano et les chansons japonaises), les mangas ainsi que l'écriture sont des formes d'art qui me font vibrer.

        Puisque je suis québécoise, nous n'avons pas de filières dans le système scolaire. Après l'école secondaire (collège et lycée) il y a le cégep, où l'on peut choisir des parcours soit généraux pour aller ensuite à l'université (Science humaine, science naturelles ainsi qu'art lettres et communication) ou encore technique pour aller directement sur le marché du travail (par exemple technique infirmière ou 'informatique de gestion). Pour moi c'est un peu différent car je suis dans une classe adaptée pour le trouble du spectre de l'autisme. Théoriquement je serais supposée être déjà au cégep, mais étant plus lente dans certaines matières, j'aurai jusqu'à mes vingt et un an pour terminer l'école secondaire.

        Et toi, quelle est ta filière ?

      • Dimanche 14 Janvier à 16:25

        Je suis française, et je t'avoue que croiser quelqu'un à l'autre bout du monde avec les même idées que moi ne me surprends pas tant que ça ! D'autant plus sur eklablog, car ici, j'ai déjà pu constater que nous étions un peu tous pareils.

        De mon côté, je suis au lycée, en première L option lourde Arts plastiques même ! L'art, c'est un peu ma vie en fait... et l'écriture aussi, vu que je suis dans la filière littéraire par excellence^^'. Si je ne m'abuse, la classe dans laquelle tu te trouves doit correspondre aux "Ulys" que j'ai déjà pu rencontrer au collège. Je t'avoue qu'en fait, c'était presque qu'avec eux et d'autres amis que je passais le plus clair de mon temps à cette période, même si en l'occurrence, je ne comprends toujours pas l'existence d'une telle classe. Vous n'êtes pourtant pas différents, si ? Ou est-ce moi qui me trompe...?

      • Dimanche 14 Janvier à 16:36

        Internet brave les mers pour permettre aux gens d'entrevoir la toile de différents univers.

        L'option littéraire, elle semble te faire rêver et te procurer du bien-être. Vous y apprenez simplement la littérature ? Quelles sont les matières que vous étudiez ?

        Je ne sais pas si la classe TSA (trouble du spectre de l'autisme) correspond à ce que vous appelez l'Ulys. La classe dans laquelle je suis intégrée est beaucoup moins nombreuse, nous ne sommes que neuf élèves. Ayant une peur bleue de la foule, des capacités sociales restreintes, de la difficulté à communiquer verbalement et des hypersensibilités sensorielles débridées (incapable de supporter certains sons et la cacophonie générale) cette classe me convient et les autres étudiants ont les mêmes difficultés que moi.

      • Dimanche 14 Janvier à 16:48

        ...? Je commence à mieux comprendre de quoi tu souffres, même si, comme je n'en souffre pas moi-même, j'ai grand mal à m'approprier ce que tu me dis... Pour la question des effectifs, les Ulys devaient être 8 ou 9 je crois, et eux aussi se retrouvaient dans cette classe-là pour des raisons médicales je crois, même si certains ont réussis à en sortir... et je t'avouerai que je suis du genre à ne pas vouloir accabler les autres de questions sur leurs différences, donc je ne me suis pas plus informée que cela.

        Ensuite, pour ce qui est de la L, j'ai 8H de français pas semaines, avec seulement 3H d'anglais, + 2H de littérature anglaise. Donc ratio langues, c'est pas hyper hyper chargé quoi... Ensuite, je fais Allemand, et c'est 2H par semaines... (je suis nullissime en allemand je dois dire^^'). Et sinon, il nous reste des sciences, sauf que j'ai SVT et Physique en alternance, une semaine sur deux, soit 45 minutes de chaque par semaines. Et pire encore: je n'ai plus de maths du tout =D!!! (la libération x) Et pour finir, dans mon lycée, l'option lourde correspond à 5H par semaines, mais tu peux ajouter à ça l'option facultative qui correspond à 2H en plus, et ajouter en prime dans mon cas, deux heures encore à côté du lycée... Soit un total de 9H d'art pas semaines ! J'imagine que ça se voit que j'aime ça xD!

        Et enfin, je ne vais pas vraiment m'attarder plus que ça sur la question vu que la réponse est catégorique, mais non, en ce moment, dans mon lycée, il n'y a pas de classe correspondant aux Ulys, et aucune ne correspondant non-plus à la tienne. Néanmoins, il y a la question des emplois du temps aménagés pour les élèves qui subissent des troubles psychologique. Exemple, j'ai dans ma classe une amie qui voit à peu près la moitié de ses cours en moins grâce à ça, même si je ne sais pas trop pourquoi dans son cas, et j'en ai une autre qui - parce qu'elle a des tendance suicidaire - va avoir un emploi du temps aménager. Bref, le système fait plus ou moins ce qu'il peut pour s'adapter à "tout le monde".

      • Dimanche 14 Janvier à 17:07

        Nous n'avons pas de problèmes psychologiques, tout en neurologique. Selon les médecins c'est le cerveau qui ne fonctionne pas de la même manière. Mais je ne désire pas m'étendre plus sur le sujet.

        Les cours sont plutôt chargés au lycée ! Apprendre autant de langues offre une ouverture sur le monde et permet de découvrir les filets de cultures encore méconnues pour la plupart des gens. Maman m'a souvent dit que l'Allemand était une langue excessivement difficile à apprivoiser... Toi qui étudie cette langue, es-tu d'accord avec ses affirmations ?

        On voit bien que tu aimes vraiment la littérature, cela paraît dans tes écrits riches en mots magnifiques. La poésie de tes phrases me touche au plus profond de mon être. Il me fait un plaisirs de te lire !

      • Dimanche 14 Janvier à 17:19

        Je peux comprendre, et c'est tout à ton honneur de le garder pour toi. Je ne veux pas te mettre mal à l'aise, donc je t'en prie.

        Ensuite, pour l'affirmation de l'allemand... et bien... sache que cela doit bien faire 5 ans que "je subis" des cours - et c'est à peine un euphémisme - mais en l'occurrence, oui, l'allemand est un calvaire à retenir xox!! C'est limite si je te disais:"Je suis incapable de te dire en allemand que je suis incapable de parler allemand." Bref, un comble en sommes xD!! Et les déterminants, les déclinaisons, le nominatif / accusatif / datif / génétif... y'a encore deux jours que je n'y comprenais rein ! C'est dire :').

        Pour ce qui est de ma manière d'écrire, tout dépend en fait des circonstances. Par exemple, dès lors qu'il s'agisse d'un texte qui m'inspire, comme une écriture d'invention par exemple, je me mets à rédiger au fil de la plume mes pensées en priant pour que mon esprit ne s'évade pas trop dans le hors sujet^^'. Par contre, dès qu'il s'agit de faire de l'argumentation avec exemple concrets à l'appuie, je suis bien incapable de faire quoi que ce soit de cohérent, car je m’emmêle les pinceaux en tout sens jusqu'à en perdre toute ma cohérence. Ça me donne l'impression d'être d'une maladresse sans nom, et il m'est déjà arrivé plus d'une fois d'en pleurer à cause des notes - que j'estimais alarmantes, vu le temps que j'y avais passé... Bref, je ne sais pas ce qui me prend dans ce genre de situation, mais je suis loin d'être à l'aise à ce niveau-là. En plus, ça me fait la même chose dès que je passe à l'oral: je perds tous mes moyens, je m'effondre en larmes sous la pression que je m'impose moi-même pour au final me retrouver dans l'incapacité de rester sérieuse et assurée... ça, c'est surtout dû à ma timidité je crois...

         

      • Dimanche 14 Janvier à 17:47

        Le timbre de voix des allemands n'est pas très mélodieux, mais la complexité de la langue en fait une beauté particulière. Bonne chance dans tes études fleurissantes en littérature. Il y a un métier que tu désirerais appliquer une fois la scolarisation terminée ?

        Je pense sincèrement que tes écrits sont jolis, ils contiennent des mots percutants et touchants.

    2
    Dimanche 14 Janvier à 17:55

    ...J'avoue ne pas trop savoir. En fait, j'aimerai sincèrement me diriger dans les arts, et notamment dans tout ce qui est dessin, peinture, sculpture aussi, etc. mais le souci, c'est que je n'ai pas envie de me lancer dans une spécialisation, et encore moins dans tout ce qui tient de l'art numérique. Si tu veux, je peux te faire comparer deux de mes dessins, un sur l'ordi, et l'autre sur papier, et tu verras immédiatement la différence. Laisse-moi juste le temps de chercher les images et je te les mets.

    Pour ce qui est de la force des mots, je pense qu'ils ont bien plus d'impact quand ils viennent du cœur. Si le message que l'on veut diffuser vit en nous, il nous est alors plus simple de l'exprimer, tandis qu'il devient bien plus ardu d'organiser ses idées, ou même de les trouver, quand on ne cherche qu'à se construire un avis sans fondement. Non seulement il maquera de cohérence, mais en plus, il sera un peu "vide". S'il y a moyen de faire changer une affirmation sur certaines failles, c'est juste que c'est mal conçu, et que tout n'a pas été prit en compte. Là est souvent le défaut de nos chers politiques.

    3
    Dimanche 14 Janvier à 18:00

    Version originale sur papier, mais comme il était en cours de numérisation, je pense qu'il ressort mieux comme ça.

     

    Purement numérisé à l'imprimante seule.

     

    Dessin 100% fait sur Paint.

     

      • Dimanche 14 Janvier à 18:30

        Les dessins sont tous vraiment jolis, ils inspirent la joie !

      • Dimanche 14 Janvier à 18:44

        Je suis sûre que tu dis ça à cause du dernier xD! En fait, le premier provient d'une commande encore en cours, malheureusement... (je l'ai un peu laissé à l'abandon depuis des mois), l'autre était un dessin pour passer le temps, et le dernier provient lui aussi d'une commande. Dans cette optique, loin de moi l'idée de donner un truc qui déprime. Après, j'ai aussi abandonné un autre dessin qui devait servir à la v.1 de mon histoire - qui du coup n'est plus qu'un brouillon aujourd'hui...

        Preuve en image u_u. Je ne sais pas ce que tu peux en penser vu que ce n'est pas fini, mais j'aimerai bien ton avis^^'.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :