• Subete ga F ni Naru

     Subete ga F ni Naru

    Subete ga F ni Naru

    Souhei Saikawa, un professeur d'architecture (ingénierie en bâtiment) à l'université, fait la rencontre d'une jeune demoiselle du nom de Moe Nishinoso, qui se trouve à être la fille de son défunt enseignant. Cette dernière fait la rencontre, en vidéo, de Shiki Magata, une ingénieure en informatique surdouée qui se trouve cloîtrée dans un bâtiment en raison du meurtre de ses parents. Les deux personnages principaux se rendent sur une île pour communiquer avec elle. Une fois arrivés, une panne d'électricité survient et un corps inerte se met au travers de leur chemin. Une enquête criminelle a donc lieu pour trouver le meurtrier de mademoiselle Magata.

    Subete ga F ni Naru

    Subete ga F ni Naru une perle rare qui s'ajoute au monde de l'animation japonaise. Dès le premier épisode j'ai été charmée par les particularités de cet anime. C'est une oeuvre remplie d'originalité que j'ai adoré à un point que j'en ai fais mon plus grand coup de coeur. Le mystère plane dans l'air et le dénouement est recherché. Je ne m'attendais pas à ce que cela se termine de cette manière. C'est un grand coup de théâtre !

    Les pistes de réflexion que l'oeuvre tente de nous inculquer sont d'une sagesse incroyable. Le mode de pensée des personnages témoigne la profondeur des paroles véhiculées. On traite les thèmes existentiels de manière à faire ressentir une philosophie dans chacun d'entre eu. Ce sont les beaux messages que l'on tente de passer qui font de Subete ga F ni Naru un anime hors du commun. L'histoire gravite autour du l'élucidation d'un meurtre, ce qui est parfait pour instaurer du suspense. L'histoire gravite autour de l'informatique, ce qui m'a énormément plut. Il s'agit du meilleur moyen pour rendre le déroulement encore plus intéressant, car ce thème déborde de possibilités quant à la manière de résoudre le mystère du meurtre de Dr Magata.

    Je me suis retrouvée en le protagoniste puisque nous réfléchissons d'une manière similaire et avons une intuition hautement développée. Cela fait du bien de pouvoir se rattacher à des personnages, on se sent compris et un peu moins seuls. Comme lui je suis très peu expressive, mais j'abrite en mon âme une flamme ardente. Nous sommes des philosophes qui ne peuvent d'empêcher de penser aux mystères de la vie. La divergence de nos songes se caractérise pas une sagesse excentrique. J'ai beaucoup aimé les personnages secondaires, entre autre Moe Nishinosono et à sa capacité impressionnante à pouvoir calculer tout mentalement ainsi que Shiki Magata et son intelligence remarquable. Elle est une âme solitaire qui aime s'enrichir de connaissances, ainsi qu'une ingénieure en informatique hors paire. Je l'admire sincèrement.

    Pourquoi le chiffre sept est-il le plus seul ? C'était une question qui m'étais déjà passé à l'esprit avant de visionner cet anime. Je fus donc agréablement surprise de constater que l'on évoque ce questionement et une panoplie d'autres. C'est comme s'il avait su imprégner mon esprit pour confirmer des hypothèses que je traînais depuis si longtemps.

    L'opening a tout à envier, il est à la fois spécial et entraînant. J'aime beaucoup le regarder, il est parfait pour cet anime. Les graphismes sont jolis, mais sans plus. La force de la série réside tout de même dans son histoire et son déroulement complexifié. Si vous aimez les histoires de détective, les personnages authentiques et les philosophies de vie, cet anime saura répondre à toutes vos attentes.

    Subete ga F ni Naru

     

    Les songes lunaires accorde à ce anime une note de 10/10


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :